Comment trouver du plaisir à effectuer les tâches les plus stressantes

La plupart de mes matinées commencent un crayon à la main et une tasse de café posée sur mon bureau. J’aime prendre le temps de revoir ma to-do-list de la journée et l’annoter au besoin. Cela m’aide à organiser mon planning du jour et à poser l’intention de bien faire.

Bien sûr, certaines tâches sont plus pénibles à réaliser que d’autres.

Je veux parler ici de celles qui sont sources de stress voire d’angoisse, celles qui « font peur » !

Ce genre de tâche, qui, malgré toute ma bonne volonté, revient sans crier gare en tête de ma to-do-list des jours suivants.

Cette situation vous rappelle sûrement quelque chose !

Cette procrastination sélective serait tout à fait anodine si les tâches qui nous sont les plus stressantes n’étaient pas, généralement, celles qui nous feront le plus progresser personnellement.

Nos journées étant trop précieuses et limitées en temps, pourquoi ne pas rendre agréable ce qui a priori ne l’est pas ?

A force d’entraînement, ces petits apports de pleine conscience pourraient avoir un impact considérable sur votre quotidien !

1.Immobilise du temps et choisis le bon moment

Même si ta journée croule sous le nombre de tâches à effectuer, il est important de considérer celle qui est la plus stressante séparément des autres.

Alors, immobilise un moment pendant lequel tu pourras t’y consacrer pleinement et fixes-toi un objectif de temps précis.

Il est également essentiel de choisir le moment qui sera le meilleur pour toi. Pour cela, je te propose de privilégier les premiers instants de ta matinée. Sa réalisation t’apportera un boost et une motivation supplémentaire pour le reste de ta journée.

2. Crée un environnement agréable

Inutile de rendre ce moment encore plus désagréable, n’est-ce pas ? Alors fais en sorte de le rendre aussi agréable que possible. Pour cela, tu peux jouer avec ton environnement, privilégier un lieu qui stimule ta créativité (une pièce isolée, la terrasse d’un café), écouter une musique relaxante, te servir une tasse de ton thé préféré etc.

Dans le cas où cette tâche requiert toute ta concentration, n’hésite pas à faire au préalable quelques mouvements de yoga ou une méditation. Cela te permettra d’apaiser ton mental (celui-là même qui juge désagréable l’expérience à venir) et bien-sûr, davantage de clarté. 

3. Apprécie le voyage

Bien souvent, le stress nait de la peur de ne pas savoir comment faire ou de ne pas être à la hauteur : la fameuse “peur d’échouer”. Or, si ton regard est directement attiré sur une finalité que tu juges négative, il est peu probable que tu y prennes du plaisir !

Alors rappelle-toi qu’il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des expériences. Porte-ton attention sur les moyens que tu vas mettre en place pour y arriver, sur toutes les choses que tu vas pouvoir apprendre et qui seront positives pour toi.

4. Jongle avec les sensations désagréables

Pendant la réalisation de cette tâche, il est possible que tu éprouves des émotions non-désirées (inconfort, lassitude, frustration…). C’est tout à fait naturel.

Si l’une de ces émotions émerge, remarque-la. Commence par prendre 3 grandes inspirations par le nez, 3 expirations par la bouche. Puis, pose ton attention sur les sensations de ton corps, regarde comment cette émotion se manifeste. Si par exemple tu éprouves de la lassitude, ton dos sera peut-être courbé; si tu es stressé, tes omoplates seront certainement contractées. Remarque chacune de ces sensations, passe un moment en leur compagnie, sans les juger. Laisse-les exister en toi, fais corps avec elles. A un moment, tes sensations désagréables vont s’atténuer puis disparaître.

5.  Danse hors de ta zone de confort

Il n’est jamais agréable de sortir de sa zone de confort. Néanmoins, ce sont précisément les moments où nous évoluons hors de celle-ci qui sont les plus enrichissants d’un point de vue personnel.

Commence d’abord par faire un premier pas en dehors. Ce n’est pas si désagréable, n’est-ce pas? Peut-être que tu t’y sentiras plus à l’aise que tu ne le pensais, peut-être réussiras-tu à faire quelque chose dont tu ne te croyais pas capable. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, l’essentiel, c’est d’être là.

 

6. Pense à te congratuler

Lorsque tu as terminé, remarque à quel point tout le stress ressentit tout à l’heure s’est évaporé. Tu vas maintenant pouvoir passer au restant de ta journée avec une motivation renforcée !

Avant cela, n’hésite pas à passer quelques instants à te congratuler. Tu peux simplement te féliciter d’avoir réussi, ou bien t’accorder un petit plaisir.

Dans tous les cas, fais preuve de gratitude envers toi , c’est le plus beau des cadeaux que tu puisses t’offrir.

 

Entraîne-toi à prendre du plaisir en faisant les tâches qui te sont les plus pénibles. Joue avec elles, danse avec elles, note toutes les astuces qui marchent le mieux pour toi.

Plus tu seras à l’aise dans cet exercice, plus les possibilités et les opportunités se présenteront à toi !