6 conseils pour changer sa vie lorsque l’on ne sait pas (plus) où aller.

 

Il y a un an, j’ai décidé de changer ma vie.

Rien d’original en soit que de tourner la page d’une vie qui ne nous satisfait plus pour ouvrir celle dont nous avons toujours rêvé.

Cependant, le rêve en question est souvent imprécis. Tout le monde n’a pas le bonheur d’en connaître toutes ses clés. Certains décident même de changer de vie sans savoir de quoi demain sera fait.

Leur rêve à tous ? Ne plus être spectateurs. Devenir les créateurs d’une vie pleine et intentionnelle.

Mon changement de vie appartient à la dernière catégorie. Ma page suivante était presque immaculée. Il y avait bien quelques indications inscrites dessus, quelques mots effacés par l’usure que j’avais peine à distinguer, mais pour l’essentiel, tout me restait à écrire.

L’écart entre la vie que j’avais laissé s’imposer et la vie que je désirais avait tellement grandit que mes rêves étaient devenus chimères. Privé de poésie, mon quotidien n’était qu’une prose acérée. Et les tentatives avortées de m’en approcher avaient chacune dévêtues mes rêves de leurs habits de magie et de légèreté.

J’étais donc perdu au sein de ma propre histoire et en panne sèche d’idées pour la recomposer.

Ce que je savais en revanche, c’était ce dont je ne voulais plus, toutes ces choses qui m’éloignaient de ma quête de sens.

J’ai donc commencé par quitter un travail très bien rémunéré, déménagé de ma vie en Chine qui ne me convenait plus vers l’Europe et commencé à remettre (beaucoup) d’ordre dans ma vie personnelle.

Ma page s’est tournée à l’aéroport de Shanghaï, au moment de prendre l’avion du retour.

Seul mon billet d’avion indiquait une direction : Lisbonne, la ville lumineuse.

Pour la première fois depuis longtemps, il m’était possible d’entr’apercevoir une douce candeur poétique. Je crois que j’ai rarement été aussi heureux.

 

Soyons très clairs. Prendre la décision de changer de vie n’est pas une mince affaire ! Cela demande beaucoup de temps, de travail et une bonne dose de courage. Plus encore si vous n’avez qu’une idée très imprécise de ce qui vous attends par la suite !

Cet article n’a pas pour objectif de vous inciter à prendre cette décision, ni à en évoquer les aspects matériels. Et il n’est bien entendu pas nécessaire de déménager à l’autre bout du monde, ni de bouleverser l’équilibre familial. Parfois, quelques petites retouches en profondeur peuvent tout changer.

Il s’agit bien ici de vous accompagner à le faire en pleine conscience et de projeter un peu de lumière à qui se sent dans l’impasse de sa vie actuelle.

Car changer de vie, c’est avant tout une formidable opportunité de reconnexion à soi et de construire les bases d’une vie intentionnelle qui vous permettra de vous réaliser pleinement.

Quelques conseils ci-dessous :

 

1. Établir la liste des choses que tu ne souhaites plus

S’il t’est difficile de savoir ce qui est bon pour toi, commences par dresser la liste de toutes les choses qui ne le sont pas. C’est à dire toutes celles qui se situent entre la variable « pas en adéquation avec la personne que je suis profondément » (ton travail, une relation nocive, un environnement de vie néfaste etc.) et la variable « inutile, superflue » (toutes ces petites choses qui rendent ton quotidien désagréable).

Ensuite, mets en place une stratégie pour les retirer de ta vie une à une. La tentation est grande de tout envoyer valser, mais cela est rarement conseillé. Garde bien à l’esprit que tout ce qui faisait ton ancienne vie n’est pas à jeter.

L’important ici est de reprendre le contrôle, de créer les conditions favorables à ce qui sera plus tard ta nouvelle vie.

 

2. Prendre le temps de se reconnecter à soi

À mesure que tu élimines de ta vie les choses que tu ne souhaites plus, du temps et de l’énergie vont se libérer ! Consacre ces ressources nouvelles à la réalisation de choses et d’envies que tu avais si longtemps délaissées. Qu’est-ce qui te ferait plaisir là, maintenant, tout de suite ?

Prends le temps de te reconnecter à toi-même, d’incorporer dans ton quotidien de nouvelles habitudes. Cela peut-être une activité sportive, la lecture, la méditation, la peinture, la cuisine etc. Toutes ces choses que tu n’avais pas le temps de faire avant et qui passaient toujours au second plan. Désormais, c’est toi qui passe en priorité !

Cela ne veut pas dire qu’il faut négliger le reste, mais qu’il est important de faire de la place pour soi.

Se reconnecter à toi te permettra d’éclaircir le chemin vers ta nouvelle vie.

 

3. Visualiser la vie souhaitée

Maintenant que tu as pris des décisions fortes ainsi que le temps de te reconnecter à toi, il est fort possible que les contours de la vie que tu désires t’apparaissent de plus en plus clairement.

Prends maintenant le temps de rester à leur contact.

Ferme les yeux. Visualise à présent la personne que tu souhaites devenir. Imagine toi dans quelques années, essaye, si possible, de voir ton corps de la tête au pied.

Prends le temps de regarder la personne que tu es devenue, ainsi que ton environnement immédiat. Les sons, les sensations qui peuvent t’accompagner. Il n’est pas nécessaire de rechercher la perfection des détails. Peux-tu ressentir comme tu es heureux, comme tu as confiance en toi ? Peut-être y a t-il aussi des personnes qui t’entourent. Remarque comme ton bonheur est contagieux.

Au moment souhaité, ouvre les yeux et pose-toi ces quelques questions : « est-ce que je désire vraiment atteindre ce but ? »; « ai-je confiance en mes capacités pour l’atteindre?; « est-ce que je suis prêt à avoir ce que je vais recevoir »?.

Continue de vérifier l’écologie de ta décision : « comment serais-je perçu par mon entourage ? », « est-ce que cette personne les rends heureux? » etc.

 

4. Se libérer des peurs liées à l’incertitude

Te voilà donc sorti de ta zone de confort. Au début, c’est agréable, presque excitant de se lancer dans l’aventure de créer sa nouvelle vie. Tout semble possible. Tu as confiance en l’avenir et tes ambitions commencent à se dessiner.

Et puis vient le moment où celles-ci se confrontent aux premiers obstacles : peut-être aimerais -tu que les choses aillent plus vite, avoir plus de moyens financiers ou encore avais-tu imaginé que les choses seraient plus faciles, différentes etc.

De ces obstacles peut naître de la démotivation, du découragement, de la frustration, voire de la perte de confiance en soi. « Ai-je vraiment les capacités pour y arriver? », « Ma situation précédente n’était t-elle pas plus confortable finalement ? » etc.

Lorsque ce genre d’émotions émergent en toi, la tentation est grande de vouloir les fuir. Je te propose au contraire de rester un moment avec elles.

Prend quelques respirations profondes. Observe comment elles s’expriment en toi, laisse-les s’exprimer quelques instants, sans les juger. Respire à leurs contacts.

Ce moment de clarté te permettra d’apaiser cette voix intérieure qui te dit que tu ne vas pas y arriver.

 

5. Rester ouvert aux idées nouvelles

Tu l’as compris désormais : si la vie que tu désires ne s’est pas mise en place plus rapidement, c’est probablement parce tes intentions n’étaient pas correctement formulées.

Ainsi je te propose de poursuivre ce travail de changement en élargissant encore un peu plus ta conscience. C’est à dire en laissant venir à toi toutes les idées/expériences/relations nouvelles qui pourront enrichir ton changement de vie.

Garde l’esprit ouvert à tout ce qui pourrait modeler avec plus de précision cette vie que tu désires tant. Sois attentif à toutes ces petites inspirations qui pourraient former entre elles une idée plus grande encore.

Laisse la vie aller et venir en toi en accueillant sereinement son imprévisibilité, c’est le meilleur moyen de voir se concrétiser la vie dont tu rêves.

 

6. Être bienveillant envers son soi précédent

La vie que tu as souhaité quitter est souvent celle qui découle des choix de l’enfance, de l’adolescence, que nos parents, notre éducation, notre entourage etc. nous ont incité à faire. 

Si celle-ci n’était pas en adéquation avec tes aspirations les plus profondes et qu’elle ne te convenait plus, il est néanmoins important de comprendre qu’elle correspondait à des parties de toi qui avaient besoin de s’exprimer.

Remarque-le. Prends le temps de comprendre toutes les bonnes choses, toutes les expériences, toutes les émotions que tu as traversées et qui font ce que tu es aujourd’hui.

Regarde-les une par une avec bienveillance. Après tout, il faut souvent se tromper de chemin avant de trouver sa voie.

Il te sera sûrement possible de les incorporer dans ta nouvelle vie, de faire en sorte que celle-ci soit construite en parfaite harmonie de ta personne.

 

Changer de vie est donc un long chemin. C’est lui qui m’amène à écrire cet article aujourd’hui. Je le poursuis encore, en essayant de le découvrir avec une curiosité sans cesse renouvelée.

Changer de vie n’est rien d’autre que devenir soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us
Follow Me
Tweet